Cernes : mission camouflage !

Comme le disait si bien Georges Rodenbach « Les yeux sont les fenêtres de l’âme ». Et il faut se le dire, les marques de maquillage regorgent d’ingénieuses idées pour les sublimer. Et pour cause, dans le secteur florissant qu’est le marché du maquillage, le segment « yeux » domine très largement.

Malheureusement, le rêve d’un regard de braise est souvent gâché par le phénomène « yeux de panda ». Oui, je parle bien des cernes dues à une nuit courte ou aux origines héréditaires. Je parle en connaissance de cause puisque je suis une Lady Panda depuis l’âge de 14ans. 

J’ai testé toutes les techniques possibles et inimaginables passant par les traditionnels sachets de thé, concombre, cuillère froide, etc. Je me suis rapidement résolue à l’idée de me tourner vers le maquillage, entrant dans le monde des techniques de camouflage.

Camoufler les cernes grâce aux couleurs complémentaires

Tout camouflage de cernes digne de ce nom passe, non pas par un tartinnage d’anti-cernes, mais bien par l’utilisation de couleurs complémentaires. Il s’agit de neutraliser la couleur de votre cerne, par celle qui lui est opposée. Ainsi, si vos cernes sont : 

  • bleutées : utilisez une base correctrice abricotée;
  • mauves : utilisez une base correctrice jaune;
  • marrons : utilisez une base correctrice rose.

Le cas des peaux foncées : Dans le cas des peaux très mates à noires, je vous conseille l’application d’une base correctrice orangée. Le contour de l’oeil anciennement sombre sera alors éclairé. Dans le cas de peau légèrement mates je vous conseille l’application d’une base correctrice rose atténuant vos classiques cernes marrons.

Shopping-list :

 
Base de teint micro-perfection HD                   Touche Lumière Lissante

  (Make Up Forever)                                            (Sephora)

Touche finale : l’anti-cernes

Après avoir trouvé le correcteur idéal, il ne vous reste plus qu’à trouver son compagnon : l’anti-cerne. Le choix de la teinte est primordial ; il s’agit de compléter le travail réalisé par la base et non pas de le gâcher. L’anti-cerne doit être une demi-teinte en dessous de votre couleur de peau, mais pas moins. L’objectif est d’unifier la zone qui ne doit pas être démarquée du reste du visage.

Astuces : privilégiez les textures crémeuses aux textures fluides (type roll-on anti-cernes), sauf si vos cernes sont peu marquées. Par contre, je tiens à préciser que la technique d’application en triangle est plus adaptée dans le cas de textures fluides que crémeuses.

Shopping-list :

 

                      Boi-ing anti-cernes                       One-Base Cernes et Fond de Teint

                                 (Benefit)                                                       (Cargo)

Full Cover

(Make Up Forever)

De la théorie à la pratique

Vos armes en main, il est tant d’agir. Vous pouvez vous retrouver dans deux situations : 

Vous ne portez pas de fond de teint :

  1. Appliquez votre base correctrice par tapotement, puis lissez pour retirer l’éventuel surplus ;
  2. Recouvrez cette base de votre anti-cerne toujours en tapotant;
  3. Appliquez une poudre de type HD (plus fine que la poudre libre).

Vous portez du fond de teint :

  1. Appliquez votre base correctrice sur vos cernes ;
  2. Appliquez votre fond de teint au pinceau en évitant d’étirer la base précédemment déposée ;
  3. Appliquez votre anti-cernes par tapotement;
  4. Poudrez le tout.
Advertisements