Beurre de Kpangnan : le karité doré

Le beurre de kpangnan, ou encore appelé karité doré, est issu d’un arbre largement répandu en Afrique de l’Ouest. Mais ce dernier est différent de l’arbre à karité poussant en savane, tandis que l’arbre à l’origine du beurre de kpangnan pousse en forêt.

Comme le beurre de karité, le beurre de kpangnan est largement utilisé depuis des générations, tant au niveau alimentaire que cosmétique (cheveux, peau, frabrication de savons). Le beurre de Kpangnan est fréquemment utilisé à la place du beurre de karité qui dans certaines traditions est interdit  (ex. après l’accouchement chez les femmes peules). Plus généralement, il constitue un substitut idéal au beurre de karité pour celles qui lui préfèrent son odeur plus neutre, qui aiment varier les produits cosmétiques, ou celles qui sont plutôt écolos. Je m’explique sur ce dernier point. Les arbres à l’origine du karité doré poussent dans des forêts menacées de déforestation. La production de beurre de Kpangnan permet d’éviter cela tout en constituant une source de revenus pour les populations locales.

Ces deux beurres sont assez proches  au niveau de leur composition en acides gras, mais le beurre de kpangnan est légèrement plus dur. Contrairement au beurre de karité, il présente une odeur plus neutre tout en étant moins collant et moins granuleux au toucher. De part sa richesse en insaponifiables, il est conseillé dans le cas de peau mature. Mais le beurre de karité étant plus riche sur ce point, il semble plus efficace dans lutte contre le vieillissement cutané. Comme pour le beurre de karité, le beurre de kpangnan est conseillé dans la prévention des vergetures, en cas de cicatrices en encore dans le soin des lèvres gercées.

Le karité doré s’applique également sur les cheveux secs. Il est donc très adapté aux cheveux bouclés, frisés, crépus. Il nourrit, gaine et redonne brillance aux cheveux. Il peut être utilisé pour vos bains d’huile, masques ou soins réparateurs. Sachant que le beurre de kpangnan est dur à température ambiante, je vous conseille de le  mélanger à l’huile de kukui par exemple (50% à 90% de beurre). Il peut aussi s’appliquer pur (mais en petite quantité) sur les pointes sèches des cheveux crépus.

P.S : Attention les personnes allergiques au latex ou aux fruits à coques (particulièrement les noix) peuvent réagir au beurre de kpangnan.


Publicités