Peau noire face au soleil : idées reçues

Nombreuses sont celles qui considèrent que les peaux noires sont très résistantes face au soleil, et ne se protège pas en conséquence. Pourtant, il n’y a pas une peau noire mais des peaux noires. Certes la mélanine est plus fortement présente chez les peaux les plus foncées, constituant un bon protecteur face aux UV du soleil ; mais cela ne constitue pas pour autant un protecteur suprême.

La peau noire est mieux protégée face au soleil, que les peaux métissées ou claires.

VRAI.  Les peaux noires comportent plus de mélanocytes que les peaux mates à claires. La mélanine produite est plus efficace face aux UV. Pour autant, les peaux noires ne sont pas immunisées face aux effets néfastes du soleil, puisque 15% des UV atteignent les couches profondes de l’épiderme et un peu plus pour les peaux mates (contre 15% des UVA et 50% des UVB pour les peaux claires).

Il est inutile d’utiliser une protection solaire sur les peaux noires.

FAUX. Certes, les peaux noires ont une protection naturelle face au soleil, mais celle-ci est incomplète. Les peaux noires bronzent comme toutes les autres peaux, preuve que les rayons du soleil atteignent les couches profondes de la peau. Une protection solaire est nécessaire pour les peaux noires, et d’autant plus pour les peaux mates.

Les peaux noires n’ont jamais de coup de soleil.

FAUX. Les peaux noires peuvent avoir des coups de soleil. Cela est d’autant plus valable pour les peaux foncées vivant en occident puisqu’elles sont déshabituées au fort ensoleillement des pays tropicaux. Il est donc conseillé d’appliquer une protection solaire d’indice 20 pour les peaux noires et 30 pour les peaux métissées. A noter que les peaux mates présentant des tâches pigmentaires doivent d’autant plus se protéger pour éviter que ces taches noircissent.

La crème solaire  fait noircir les peaux noires.
FAUX. La crème solaire n’a qu’un rôle de protecteur cutané, ce n’est pas un auto-bronzant. Sachant que les peaux noires et mates ont plus de mélanine que les peaux claires, elles foncent donc plus rapidement.

Les peaux noires dépigmentées doivent plus se protéger face au soleil.
VRAI.
 Les produits éclaircissants dénaturent la protection naturelle de la peau qui est alors sensible, pour ne pas dire fragile. En conséquence, les peaux dépigmentées sont plus sensibles aux UV, augmentant leur risque de cancer de la peau. Une protection maximale est donc indispensable, tout en évitant les expositions prolongées au soleil. Mais la meilleure solution reste l’arrêt de l’utilisation de ses produits éclaircissants. Mais c’est un autre débat…

Publicités