Let’s dance AZONTO!

Azonto est bien le nom d’une  nouvelle danse venant du Ghana. A vrai dire, elle semble nouvelle à nos yeux, mais est né au début des années 2000. Comme pour le coupé décalé, elle a fait son chemin en Afrique et vient animer notre corps pour notre plus grand bonheur. L’Azonto, anciennement dénommé APAA, est précisément né au sud du Ghana (Bukom, Chorkor et James Town) et signifie « travail ».

L’Azonto se compose initialement de mouvements mimant des activités quotidiennes comme le lavage, la boxe, la conduite. Progressivement, ces mouvements ont été lissés, pour s’étendre à l’ensemble du corps incluant un mouvement particulier du pied signant le style Azonto (cf. première vidéo). Aujourd’hui, son succès et sa pratique ont dépassé les frontières des night clubs africains pour atteindre les Etats Unis, comme on a pu le constater au cours du dernier concert de Keri Hilson en Côte d’Ivoire. Néanmoins, l’instigateur de l’internationalisation de l’Azonto reste le très connu footballeur ghanéen Gyan Asamoah qui en a réalisé une démonstration sur le terrain, au cours de la dernière coupe du monde en Afrique du Sud. Ce succès s’appuie également sur des artistes à l’origine des musiques sur lesquelles se dansent l’Azonto comme Castro, Sarkodie, Tiffany, Fuse ODG, Stay Jay, etc.

Comme à mon habitude, mes articles sont toujours accompagnés d’illustrations. Je vous propose ici deux vidéos : la première est un reportage réalisé par BBC, la deuxième est un clip de Fuse ODG feat. Tiffany.

Publicités