Omar Bashir : le prince du Oud

Sans doute connaissez vous Munir Bashir, le légendaire maître irakien du oud, qui nous quitté en 1997. Aujourd’hui, je vous présente son héritier et non des moindres, son fils : Omar Bashir.

Omar Bashir est né en 1970 à Budapest, en Hongrie. Dès l’âge de 5 ans, Omar apprend à jouer du Oud (luth). Il monta sur scène pour la première fois à l’âge de 13 ans en compagnie de son père. Quelques années plus tard, il l’accompagnera régulièrement.

A la mort de Munir Bashir, Omar Bashir honore sa mémoire en perpétuant l’art familial qu’est la maîtrise du Oud. Il développera alors son style en explorant différents genres musicaux que sont les musiques tziganes hongroises ou gitanes. Aujourd’hui, nulle ne peut contester son talent, tant la beauté des musiques qu’il produit du bout des doigts enchantent le coeur de tous. Son style à l’intersection des musiques arabes traditionnelles et du jazz lui ont d’ailleurs valu d’être comparé à John Mac Laughling, ou encore Al Di Meola.

Fort du longue carrière, Omar nous propose un nouvel album « Taqasim » qui sera prochainement dans les bacs (7 juin 2012). Ce nouvel album invite au voyage de l’Irak à l’Inde, pour revenir vers la Turquie et l’Egypte, se finissant par l’Andalousie. Il ne s’agit pas là d’un métissage de styles, mais bien d’une recherche de liens de parenté entre ces différents styles musicaux. En attendant, de découvrir ce nouvel album, pourquoi pas en savourer un aperçu par ici.

Advertisements