GRISGRIS : A la rencontre du cinéma tchadien

Grisgris

Grigris, est le prochain film franco-tchadien à voir. Réalisé par Mahamat Salet Haroun, Grigris a fait partie de la Sélection officielle du Festival de Cannes 2013. Mahamat ne déroge pas à la règle en nous proposant une docu-fiction contant l’histoire de son personnage principal Souleymane Démé. En se produisant sur scène  malgré son handicap, ce danseur professionnel inspira Grigris à Mahamat Salet Haroun.

Synopsis :

Alors que sa jambe paralysée devrait l’exclure de tout, Grigris, 25 ans, se rêve en danseur. Un défi. Mais son rêve se brise lorsque son beau-père tombe gravement malade. Pour le sauver, il décide de travailler pour des trafiquants d’essence.

Le metteur en scène raconte : « Le personnage de Grigris est un peu danseur, un peu photographe, un peu réparateur de radios – bref, il est dans la débrouillardise et dans la survie, ce qui l’oblige à bouger. Chez lui, bouger devient une forme de nécessité. Et la musique essaie de raconter cette réalité-là et de rendre compte de la vie de ces petits artistes de la vie quotidienne.« 

Réalisation : Mahamat-Saleh Haroun
Casting : Souleymane Démé, Anaïs Monory, Cyril Guei, Marius Yelolo, Hadjé Fatimé N’Goua, Abakar M’Baïro, Youssouf Djaoro

Date de sortie : 10/07/2013

Pour découvrir le bande annonce, c’est par ICI.

Publicités