Rokia Traoré : Beautiful Africa

Je vous présente mon coup de coeur musical du moment : Rokia Traoré.

Rokia Traore, malienne d’origine (née à Belidougou), a passé sa vie entre les U.S.A, l’Europe et le Moyen Orient. Ces études achevées, elle décide de retourner au Mali, se ressourcer. De ce voyage né cette musique qu’elle considère comme « ni pop, ni jazz, ni classique – quelque chose de très contemporain interprété par des instruments traditionnels » Elle nous offre ainsi une voix enivrante et reposante bercée par le mélange de  la guitare acoustique, du n’goni et balafon.

Son talent est rapidement reconnu puisqu’elle fut « Révélation africaine de l’année 1997 » (Festival Musiques Métisses d’Angoulême). Au fil du temps, elle développe son art, fidèle à elle même, ne cédant pas aux tendances du moment. Ainsi, en 2003, elle propose un troisème album : « Bowmboi » et réalise en 2005 une tournée américaine consacrée à Billie Holiday (Billie and Me). En 2006, elle interprète « Wati » dans le cadre du New Crowned Hope Festival de Vienne célébrant le 250ème anniversaire de la naissance de Mozart. En 2008, elle nous offre un album « blues-rock madingue » couronné en 2009 par les Victoires de la Musique. Fin 2010, elle achève une tournée de plus de deux cents concerts en Europe et dans le monde entier et poursuit fin 2011 par une série de concerts intitulés « Roots » en hommage à la tradition malinké.

Aujourd’hui, elle nous propose son 5ème album paru aujourd’hui même (1er avril 2013) en France et disponible le 8 avril à l’étranger. Celui-ci porte le doux nom de : Beatiful Africa.

Sans plus tarder, je vous propose de la découvrir en musique avec Mélancolie.

 

Advertisements