A bas les frisottis !

blue-eyes-curly-hair-globes-pretty-girl.-snow-thinspiration-white-Favim.com-69980_large_largeChaque saison exige sa routine capillaire et l’hiver ne semble pas être le meilleur ami de nos cheveux crépus, frisés ou bouclés. Pour notre plus grand malheur le froid accentue leur sécheresse, l’humidité les ramollit et laisse place aux frisottis. Plus que jamais, nos cheveux ont besoin d’être hydratés, chouchoutés, sublimés pour qu’aucune saison ne vienne à bout de votre magnifique chevelure.

Les frisottis sont là… mais pourquoi ?

Tout dépend évidemment de l’état du cuticule capillaire. Des écailles bien fermées assurent des boucles bien définie. Une cuticule ouverte est synonyme d’un cheveu sec alors qu’une cuticule lisse renvoie à un cheveu bien hydraté. Or, lorsque l’humidité ambiante est supérieure à celle du cheveu, ce dernier l’absorbe en soulevant les écailles. Cela est d’autant plus le cas des cheveux crépus, frisés, bouclés qui par nature sont poreux. Ce phénomène est également accentué lorsque vos cheveux sont épais puisqu’ils contiennent plus de protéines.

L’ordonnance beauté

Le tout est de rétablir la structure de la cuticule, de fixer l’eau sur la fibre capillaire et de sceller la cuticule. Pour cela trois mots magiques sont à connaître : émollient, humectant, agent filmogène. Les émollients réparent et lissent la fibre capillaire en pénétrant profondément la fibre capillaire. Il s’agit d’huiles et de beurres végétaux, tel que le beurre de karité, l’huile de jojoba, d’argan, d’olive, de kukui, etc. Afin de renforcer, leurs actions hydratantes ceux-ci doivent être associés à des agents humectants. Ces derniers, attirent et fixent l’eau en profondeur. Les plus connus sont la glycérine et le miel. Les agents filmogènes viennent ensuite sceller l’hydratation en freinant l’évaporation de l’eau. Il s’agit de recouvrir le cheveu d’un film protecteur sans l’alourdir ni l’étouffer. Dans cet objectif, je vous conseille le gel d’aloe vera.

Les erreurs à ne pas commettre 

  • Utiliser des shampoings agressifs ou se laver trop fréquemment les cheveux ;
  • Ne jurer que par le sèche cheveux trop chauds et/ou les plaques lissantes desséchant encore plus vos cheveux ;
  • Frotter, tripoter ses cheveux à longueur de temps.

Après la théorie, la pratique

Mes conseils généraux sont :

  • Utilisez un shampoing doux auquel vous ajoutez  1 à 5% de glycérine ;
  • Remplacez vos après-shampoings par des beurres et/ou huiles de type beurre de karité, huile d’argan, de jojoba, etc. Dans ce cas, un shampoing est nécessaire où cours de la phase de rinçage;
  • Finissez votre rinçage par de l’eau froide ce qui lissera vos cuticules ;
  • Epongez vos cheveux mouillés avec une serviette sans frotter ;
  • Hydratez vos cheveux au quotidien à l’aide d’un vaporisateur (10% huile, 90% d’eau) ou d’un lait hydratant sans silicones ;
  • Sceller l’hydratation sur cheveux humides à l’aide du gel d’aloe vera ;
  • Effectuez régulièrement des bains d’huiles (2 fois par mois);
  • Couvrez vos cheveux d’un foulard en soie ou satin avant de dormir, ou remplacer votre taie d’oreiller en coton par une en soie ou satin.

Au delà des ces conseils, je vous propose quelques recettes de masques capillaires pré-shampoing.

Masque à la banane pour cheveux secs

  • 1-2 bananes ;
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’amandes douces ;
  • 1 cuillère à café de jus de citron.

Mixez l’ensemble de ces ingrédients pour obtenir une pâte homogène. Laissez reposer 30 minutes. Rincez et procédez au lavage de vos cheveux. Je vous conseille l’application de ce masque tous les 15 jours en alternance avec les bains d’huiles.

Masque au  miel 
  • 2 cuillières à soupe de miel ; 
  • 2 cuillières à soupe d’huile d’olive ;
  • 1 jaune d’oeuf ;
  • 1 cuillière à café de jus de citron.

Mélangez l’ensemble de ces ingrédients. Laissez reposer au minimum 30 minutes. Rincez et procédez au lavage de vos cheveux.

P.S  : vous pouvez également ajouter la chair d’un avocat mixé à cette recette, vos cheveux vous remercieront.

Publicités