Laissez vous hâler : auto-bronzant home made

L’été est souvent synonyme de bronzage.  A peine le soleil pointe son nez que les jambes se dévoilent. Mais il faut se l’avouer, les jambes blanches ne sont pas à la mode. Ainsi nombreuses sont celles qui s’aventurent dans le monde des auto-bronzants pour diverses raisons.

Je propose donc ici d’aborder l’application d’un auto-bronzant et surtout les conseils pour créer votre propre auto-bronzant !

Préparation de la peau

Un bronzage parfait exige une peau parfaitement préparée. Ainsi, la veille de l’application de votre auto-bronzant, effectuez un gommage des zones concernées (éventuellement avec un gant kessa pour le corps) et hydratez convenablement votre peau. Ceci permettra l’obtention d’un hâle homogène.

Attention : l’épilation sous toutes ses formes est à proscrire le jour même de l’application de l’auto-bronzant et les 24 heures suivantes. Si par malheur, vous ne suivez pas cette consigne, vous vous retrouverez avec un bronzage moucheté où seuls les pores de votre peau prendront la teinte voulue.

Comment appliquer mon auto-bronzant ?

Que vous appliquiez votre auto-bronzant sur le visage ou le corps, les gestes sont les mêmes. Le tout est d’appliquer le soin par massage, les mains à plat n’épargnant aucune zone. En cas d’application sur le visage, n’oubliez par les oreilles (devant et derrière) que vous masserez avec le restant de produit présent sur vos doigts.

Comme la couche cornée se colore davantage, appliquez une quantité réduite d’auto-bronzant sur les coudes et genoux, voire estompez l’excès à l’aide d’un coton légèrement humide. Prêtez également attention au contour de vos yeux qui naturellement est plus clair que le reste du visage.

Astuce anti-traces : en cas d’application sur le corps, je vous conseille l’utilisation d’un gant de toilette humide imprégné d’auto-bronzant. Si toutefois, cette technique vous paraît peu économique, effectuez des massages en croix. Autrement dit, appliquer l’auto-bronzant dans le sens de la longueur des jambes puis étirer le soin dans le sens de largeur, dans un geste enveloppant.

Après application, il est bien sûr indispensable de se laver les mains et de brosser ses ongles. Il est également nécessaire de brosser les sourcils et de nettoyer le pourtour des cheveux au risque que ceux ci soient colorés (surtout pour les blondes).

Oups, un raté !

En cas de traces, malgré les précédents conseils, la seule solution reste un gommage et une bonne dose d’hydratation. Ceci est à répéter tous les 3 jours. Mais attention à ne décapez votre peau, au risque que celle-ci soit irritée.

Recette : lait hydratant auto-bronzant

Au lieu de fournir un listing de marques d’auto-bronzant, je vous propose de le créer vous même à moindre coût. N’ayez pas peur, c’est simple comme bonjour.

Sachant que l’action auto-bronzante d’un soin vient du DHA (dihydroxyacétone) qu’il contient, il suffit simplement d’en acheter et de l’incorporer dans un lait hydratant. Par expérience, je vous conseille le lait végétal neutre Bio d’Aroma-Zone couplé au DHA vendu par la même boutique.

Toutefois, il existe des règles quant à la dose de DHA incorporée dans le lait hydratant. Aroma-zone conseille un dosage de 1% à 3% pour un effet bonne mine et de 3 à 8% pour un effet bronzant.  Après plusieurs test de dosage, je vous conseille d’incorpré 4% de DHA en cas d’une peau blanche ou légèrement matte. La dose de DHA peut être augmentée jusqu’à 8% dans le cas de peau très matte. Eh oui! même les peaux mattes peuvent appliquer de l’auto-bronzant qui donnera de l’éclat à leur peau!

Même si vous êtes impatience, un bronzage progressif (4% de DHA) est préférable avec une application du soin auto-bronzant home made tous les 4 jours (+ un gommage entre chaque application).

Attention : ceci ne vous dispense pas d’une protection solaire dont l’indice doit être choisi en fonction de votre couleur de peau naturelle. 

Advertisements