Quand les cosmétiques touchent à notre fertilité!

Depuis le 14 juin, L’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) a lancé l’interdiction de la production, importation et exportation sur le sol français de tout produit cosmétique contenant de la chloroacetamide. Mais qu’est ce donc ce nom étrange ? Tout simplement un conservateur fréquemment utilisé dans les produits cosmétiques industriels, capillaires et cutanés.

Des études effectuées chez le rat démontrent une diminution du niveau de fertilité des femelles accompagnée d’une perte de poids et d’une augmentation du risque de malformations squelettiques du foetus.  Pour plus de détails, je vous invite à lire la décision de l’ANSM par ici.

Malheureusement, ce n’est pas la première fois que les autorités sanitaires pointent du doigt la composition de cosmétiques. Il n’empêche qu’entre temps, beaucoup d’individus les ont largement appliqués sur leur peau et/ou cheveux…  Je finirai donc par le dernier mot : soyez prudentes dans vos achats!

Advertisements