Le soleil, les vacances et la crinière

L’été approche et le soleil en conséquence, pour notre plus grand plaisir. Autant savourer ce plaisir en toute beauté avec des cheveux en bonne santé. Mais ceci n’est pas une mince affaire, surtout si vous n’adaptez pas votre routine capillaire à cette nouvelle saison. Il s’agit toujours de nettoyer, nourrir, hydrater vos cheveux, mais de manière différente.

Face au soleil, nous nous armons généralement de crème solaire, lunette, mais oublions généralement nos cheveux. Il s’agit ici de les nourrir intensément pour compenser l’assèchement provoqué par le soleil. La première règle est : les huiles végétales, au placard!  Eh oui, huile végétale + soleil = friture. Laissons donc place aux laits capillaires. Je vous suggère notamment : 

  • Lait capillaire smoothie (Secret de Loly);
  • Bee Loved Hair & Scalp Moisturizer (Beemine);
  • Leave in conditioner (Darcy Botanical’s).

Certes, les huiles végétales doivent être mises au placard, mais peuvent en être ressorties dans le cas de soins après shampoing ou de bain d’huile. Pour les non-initiées, le bain d’huile se fait selon les étapes suivantes :

  • humidifiez vos cheveux;
  • appliquez section par section votre mélange d’huiles ;
  • recouvrez vos cheveux d’une serviette chaude ou d’un bonnet auto-chauffant ;
  • laissez reposer au minimum 30 minutes ;
  • rincez et lavez vos cheveux à l’aide d’un shampoing doux.

Les huiles que vous mélangez dépendent de vos cheveux et de leur affinité avec.  A titre indicatif, je vous conseille : l’huile de ricin (à mélanger avec des huiles plus fluides), de jojoba, de kukui, d’argan, d’avocat, etc.

A l’approche des vacances, des envies de mer et de piscine peuvent surgir. Pour garder une belle chevelure, ce n’est pas la panacée, mais difficile de s’en empêcher. Pour limitez la casse, plusieurs règles sont à suivre :

  • avant d’entrer dans l’eau mouillez vos cheveux avec de l’eau normale (c’est à dire non chlorée). Etant gorgée d’eau, vos cheveux n’absorberont pas (ou en plus faible quantité) l’eau chlorée de la piscine ;
  • démêlez vos cheveux avant et après la piscine (mer) ;
  • à la sortie de la piscine (ou mer) il est important de se débarasser du chlore tout en douceur à l’aide d’un shampoing doux, même pour les adeptes du no-poo. Ensuite, effectuez un soin protéiné, puis un soin profond hydratant;

Comme on a pu le voir, le soleil, la mer ou la piscine agressent nos cheveux, donc rien ne sert d’ajouter une aggression supplémentaire avec le fer à lisser ou le sèche cheveux (cf.  le lissage des cheveux : mythe et réalités). Si malgré tout, vous ne résistez pas à la tentation d’un lissage, je vous conseille la technique naturelle que l’on nomme patcha.

Advertisements