Le kente : d’hier à aujourd’hui

On entend fréquemment parlé du wax dans le monde de la mode. Pourtant, l’Afrique regorge de nombreux tissus variant en fonction des pays. Aujourd’hui, le tissu kente (également appelé Kita ou Kéta) est à l’honneur dans le cadre de la collection d’HEMMA.

Qu’est ce que le kente ?

Le kente est le tissu ghanéen par excellence. Etroitement lié à la royauté, ce tissu traditionnel a été développé au XIIième siècle par les peuples ashanti et ewe. Aujourd’hui, il est toujours aussi présent chez les populations akan également présentes en Côte d’Ivoire.
Le kente est tissé main à partir de fils de coton, de soie formant des motifs complexes aux significations traditionnelles. Le kente ashanti présente généralement des motifs géométriques aux couleurs vives. Le kente ewe présente  des motifs humains ou animaliers.
Un kente éclatant de couleurs est particulièrement porté par les rois et reines, ou chef de villages ashanti. Considéré comme luxueux, un pagne kente a été offert à Michael Jackson lors de son intronisation en tant que prince du village Krindjabo (Côte d’Ivoire).
Aujourdh’ui, le kente fait son entrée dans le monde de la mode occidentale au travers de la marque HEMMA, développée en 2007 par Cindy Gaston et Edna Bissoon. Ces dernières, étudiantes à la New York Univserity, ont vu leur vie basculer lors de leur échange universitaire au Ghana. Elles y ont découvert le pagne kente. Dès leur retour, elles en font des vêtements qui rencontrèrent rapidement un grand succès. C’est là que naît HEMMA, une ligne de vêtements féminins et élégants, où le kente apporte une touche de royauté. 

Advertisements