Le Kaolin : trésor du Cameroun

Afroriental est un voyage à la recherche des secrets de beauté d’Afrique. Aujourd’hui, je vous propose une escale au Cameroun, à la découverte d’une précieuse argile : le kaolin.

Le kaolin est une argile blanche principalement composée de kaolinite. Son nom lui vient non pas d’Afrique, mais de Chine où dans la ville de Kao-Ling fut découvert le premier gisement de cette argile. Il n’en reste pas moins que depuis des siècles, le kaolin est utilisé comme embellisseur de peau en Afrique, et particulièrment au Cameroun. En effet, cette argile est prisée pour son pouvoir absorbant, ces propriétés cicatrisantes, anti-inflammatoires et antiseptiques. Le kaolin est si doux qu’il est toléré par les peaux très sensibles, voire réactives.

Le kaolin peut être utilisé sous forme de masque ou cataplasme pour redonner de l’éclat aux peaux ternes, revitaliser les peaux sèches et fragiles mais aussi les cheveux secs. Cette argile peut également remplacer le talc utilisé pour les fesses des bébés. Elle permet de prévenir et soigner les rougeurs provoquées par les couches.

En masque, les camerounaises mélangent le kaolin à de l’eau pour obtenir une pâte sans grumeau qu’elles appliquent sur leur visage. Une variante afrorientale est envisageable :

  • 2 cuillères à soupe de kaolin;
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’argan (à remplacer par l’huile de jojoba pour les peaux mixtes à grasses);
  • 1 bouchon d’eau florale adaptée à votre type de peau (ex. hydrolat de fleur d’oranger pour les peaux sèches, hydrolat de tilleul pour les peaux sensibles et irritées, hydrolat de lavande pour les peaux mixtes à grasses).

Mélangez l’ensemble des ingrédients et ajoutez progressivement de l’eau jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Appliquez cette pâte sur votre visage et laissez reposer 15 minutes, puis rincez à l’eau tiède.

Publicités