Sortie de l’hiver : redonnez vie à vos cheveux

Le printemps est une période durant laquelle les cheveux entrent en phase de repousse. Pour certaines, cette période est synonyme de chute de cheveux

Rappels :

Les cheveux crépus poussent en moyenne à un rythme de 0,8cm par mois contre 1cm pour les cheveux caucasiens (lisses, bouclés, frisés) et 1,5cm pour ceux de type asiatique. Les cheveux crépus ont une implantation superficielle (2,5mm du cuir chevelu) contrairement aux cheveux asiatiques profondément implantés (7mm). Les cheveux caucasiens sont à l’intermédiaire des deux types précédents.

En résumé, de part leur nature, les cheveux crépus, frisés et bouclés doivent d’autant plus faire attention aux chutes de cheveux, leur pousse devant être stimulée.

1. Le massage en ventouse

Un cuir chevelu souple est signe d’une bonne circulation sanguine. Si ce n’est pas le cas, il est temps de dorloter vos racines, qui ont du être compressées par les toxines accumulées au cours de l’hiver. Pour cela, vive le massage en ventouse! 

Posez vos mains l’une sur l’autre et appliquez une forte pression en rapprochant les phalanges. Vous pouvez par la suite pincer votre cuir chevelu dans un mouvement de va-et-vient, de la nuque jusqu’au sommet et des oreilles jusqu’au sommet. Je vous conseille un massage de 2-3 minutes, deux fois par semaine.

Si votre cuir chevelu est épais, enveloppez préalablement votre tête d’une serviette chaude. Cela dilatera les vaisseaux sanguins.

2. Surveiller votre alimentation

La santé de vos cheveux passent par une alimentation saine. Mangez donc équilibré, tout en privilégiant les fruits et légumes. Préférez le poisson et la viande blanche, à la charcuterie et aux viandes rouges.

3. Traitements locaux

Comme pour les plantes, tous les soins apportés à vos cheveux en ce début de printemps vous seront rendus au centuple. 
Prendre soin de ses cheveux, c’est aussi savoir les nettoyer. Privilégiez les shampoings sans sulfates, parabens ou dérivés du pétrole, voire optez pour du rhassoul. Cela passe aussi par des soins, comme les bains d’huiles et masques, mais aussi par une hydratation quotidienne de vos cheveux.
Pour cela, je vous propose une petite revue des huiles connues pour favoriser la pousse des cheveux :
  • l’huile de ricin : elle reste la plus connue dans le traitement de la chute des cheveux, et par expérience je le confirme. Mais, en plus de sentir mauvais, elle a le désavantage d’être très visqueuse, donc difficile à appliquer. Je la conseille plus pour les bains d’huiles mélangée à d’autres huiles plus sèches;
  • l’huile de sapote :  c’est une huile nourrissante réputée pour ralentir la chute des cheveux, mais aussi connue pour apaiser les cuirs chevelus irrités. C’est une huile grasse donc attention à ne pas surdoser. Comme l’huile de ricin, je la conseille pour les bains d’huiles mais aussi dans vos masques fait-maison. Petit inconvénient, à température ambiante, l’huile de sapote est semi-solide;
  • l’huile de germe de blé : grasse et épaisse, cette huile est conseillée dans les soins capillaires anti-chute, et plus généralement pour les cheveux très secs, voire rêches. Par contre, de part sa texture, elle est difficile à appliquer. Autre bémol, c’est une huile qui tache;
  • l’huile d’avocat : elle favorise la pousse des cheveux tout en leur redonnant de la brillance. L’huile d’avocat est un véritable embellisseur capillaire. Elle peut être utilisée en tant que soin quotidien, dont le dosage est à adapter en fonction de votre nature et longueur de cheveux;
  • l’huile de bourrache : tout en apportant de la brillance aux cheveux ternes et mous, l’huile de bourrache en favorise la pousse. Comme l’huile d’avocat, c’est une huile grasse qui peut malgré tout être appliquée en soin quotidien comme dans vos masques ou bain d’huiles. Par contre l’odeur n’est pas terrible; 
  • l’huile de jojoba : il s’agit d’une huile sèche aux propriétés ré-équilibrantes. L’huile de jojoba est donc adaptée à tout type de cheveux et peut être utilisée au quotidien. Personnellement, c’est ma préférée ;);
  • huile de noisette : comme l’huile de jojoba, c’est une huile sèche aux propriétés ré-équilibrantes. De mon expérience, je considère qu’elle est légèrement plus grasse que l’huile de jojoba. Petit plus : elle laisse une délicieuse odeur de Nutella sur son passage (miam!).
Advertisements