L’huile d’argan : l’or du désert

L’huile d’argan est issue du fruit de l’arganier. Provenant du sud du Maroc, c’est une huile rare et précieuse puisque l’arganier ne produit que quelques kilos de fruits par an.

Des siècles durant, et encore aujourd’hui, l’huile d’argan est utilisée par les  Berbères de l’Atlas tant à un niveau culinaire que cosmétique.  C’est en 2010 que démarre la mode de l’huile d’argan. Et pour cause, elle est riche en vitamine E et antioxydants.  Elle est donc connue pour ses propriétés nourrissantes, cicatrisantes et comme étant un allié de poids face au vieillissement de la peau.

Elle peut être utilisée en application locale sur des zones desséchées (ex. mains gercées) ou plus généralement sur le visage et le corps. Mais attention, elle n’est pas adaptée aux peaux grasses et mixtes, mais plutôt aux peaux sèches et déshydratées. Elle peut également être appliquée sur les cheveux secs, limitant leur chute tout en les renforçant. C’est une huile grasse, donc attention à ne pas avoir la main lourde.

Soyez prudentes dans vos achats, une huile d’argan de qualité est dorée (claire) sans odeur (ou alors très légère).  Une mauvaise odeur signale une mauvaise méthode de fabrication ou de conservation. De plus, beaucoup de produits ont cédé à la mode de l’huile d’argan en l’intégrant dans leur composition. Mais… regardez bien la position de l’huile d’argan dans la liste des ingrédients. Plus elle est éloignée de la 1ère position, moins il y en a!! Et c’est majoritairement le cas. Bien que coûteuse, il est préférable de l’utiliser pure. Pour repère, l’huile d’argan se vent entre 70 et 200€ le litre. En dessous, il y a des questions à se poser !

P.S : L’huile d’argan alimentaire est plus foncée (car torréfiée) que celle à but cosmétique.

Publicités