Fatoumata Diawara

Depuis plusieurs mois, je ne me lasse pas d’écouter les chansons de Fatoumata Diawara. Mais comme je suis plutôt partageuse, à mon tour de vous la faire (re)découvrir.

Fatoumata, d’origine malienne, est née en Côte d’Ivoire, en 1982. Avant de faire son entrée sur la scène musicale, Fatoumata a pu démontrer ses compétences artistiques dans le domaine de la danse mais aussi en tant qu’actrice (cf. sa filmographie en fin d’article).

Par la même, sa carrière musicale démarre dans les clubs et cafés parisiens. C’est alors qu’elle rencontre Cheikh Tidane Seck, célèbre musicien et producteur malien. Elle devient alors une des choristes d’Oumou Sangaré.

En France, elle s’est fait connaître en jouant le rôle de la sorcière Karaba dans la comédie musicale Kirikou. Puis, elle commence à enregistrer des démos solos. Mais c’est lorsqu’elle  a fait la première partie d’Oumou Sanganré que les portes de World Circuit lui ont été ouvertes menant à son premier album : « Fatou » (19 sept 2011).

Trêve de paroles, laissons place à la musique : « Kanou » => http://www.youtube.com/watch?v=dX609jULzok&feature=fvst. Qu’en pensez-vous ?

Filmographie :

  • 1996 : Taafe Fanga de Adama Drabo
  • 1999 : La Genèse de Cheikh Oumar Sissoko : Dina
  • 2002 : Sia, le rêve du python de Dani Kouyaté: Sia
  • 2008 : Il va pleuvoir sur Conakry, de Cheick Fantamady Camara : Siré
  • 2010 : Encourage, de Eleonora Campanella
  • 2010 : Ni brune ni blonde, de Abderrahmane Sissako
  • 2011 : Les Contes de la nuit, de Michel Ocelot (voix)
Advertisements